Assemblée des Missionnaires Clarétains de France

Fév 18, 2010 | Santiago

France. Les Missionnaires Fils du Cœur Immaculé de Marie, Missionnaires Clarétains, sont réunis au Centre Christ-Roi de Toulouse pour la célébration de l’Assemblée ordinaire de la Délégation de France. Les travaux sont présidés par le père Gonzalo Fernandez Sanz, cmf, préfet de spiritualité et délégué du Supérieur Général. À 14 h 30,

c’était le début des travaux. Le Père Délégué, Gildard Valencia, cmf, a adressé le mot de bienvenue au Père Gonzalo Fernandez et aux confrères Clarétains qui participent à l’Assemblée. Puis, nous avons procédé à l’élection du modérateur, le Père Eugène Gnansounou, et du secrétaire, le Père Pierre Zanga et l’adjoint le Père Raimundo Adormeo, cmff. Après les élections, le Père Gonzalo a entretenu les confrères de France sur l’impression première qu’il a après avoir visité toutes les communautés et parlé avec chacun de nous.

Dans son intervention, le Père Gonzalo a fait remarquer que la Délégation Clarétaine de France compte 17 membres, soit 9 nationalités. Une diversité qui peut être une bombe à retardement ou une véritable “parabole de communion”. Cela dépend de comment les confrères accueillent cette réalité et comment ils se préparent à la vivre. La délégation est un ensemble de personnes âgées et jeunes. Le défi sera de concilier les craintes réelles dues à la paternité tardive et les attentes raisonnables des jeunes qui acceptent vivre ce temps de paix qui leur correspond. Aujourd’hui, exprimer notre identité clarétaine n’est aucune menace pour l’Eglise particulière. Au contraire, c’est notre manière charismatique de contribuer à la construction de cette Eglise de France.

La mixité culturelle et intergénérationnelle actuelle de la Délégation sera une grâce sous trois conditions : se rencontrer et vivre dans un dialogue réciproque de ce que nous sommes ; mettre l’accent sur ce qui nous unit, l’être clarétain que nous avons professé ; suivre la pastorale de l’Eglise de France. Pour y parvenir, nous devons : raviver en nous le feu de l’amour divin, passer le feu à d’autres et transmettre le feu aux nouvelles générations. Après l’intervention du Père délégué du Supérieur Général, le Père Gildard Valencia, Supérieur Délégué, nous a présenté le rapport d’action du Conseil de la Délégation durant le triennat 2007-2010. Par la suite, nous avons marqué une pause de 15 mn. Après la pause, nous avions écouté les rapports des pères Benoît Cayuela et Percival Redona, respectivement préfet d’apostolat et de formation. Et pour terminer, le Père Jacques Sastre, cmf, économe de la Délégation a fait le point sur la situation économique et de la procure des missions. Après les différents rapports, nous avons formé deux groupes pour le travail en atelier autour de deux questions :

1°)- Après les différents rapports, quels points pouvons-nous améliorer ?
2°)- Quels sont les points positifs dans ces rapports ?

A 18 h 45, nous avons célébré l’Eucharistie, présidée par le Père Gonzalo et animée par la communauté de Perpignan.

Catégories

Les archives

Accompagnement d’émigrants hispanophones en Suisse depuis 1957

Accompagnement d’émigrants hispanophones en Suisse depuis 1957

La mission clarétaine de Zurich accompagne les communautés hispanophones de la ville dans la foi depuis plus de soixante ans. La communauté est actuellement composée des Pères Pedro Gil (supérieur local), Juan Carlos Rodríguez (directeur de mission) et Jesús Antonio...

claretian martyrs icon
Clotet Year - Año Clotet
global citizen

Documents – Documentos