DISCOURS DU PAPE FRANÇOIS AUX PARTICIPANTS AU CHAPITRE GÉNÉRAL DES MISSIONNAIRES FILS DU CŒUR IMMACULÉ DE MARIE (CLARÉTIENS)

Sep 14, 2015 | Chapitres Généraux, La Congrégation

Chers missionnaires clarétiens,

Soyez les bienvenus! C’est pour moi une joie de pouvoir vous rencontrer. Je remercie le supérieur général, le père Mathew Vattamattam, de ses paroles cordiales, expression de sa communion ecclésiale, et je lui souhaite un service fécond dans cette responsabilité qui lui a été confiée par ses frères.

«Témoins et messagers de la joie de l’Evangile» est, comme on me l’a dit, le thème sur lequel est axé le discernement du chapitre. «Témoins», car la joie ne peut se communiquer si elle n’est pas présente et profondément enracinée dans la propre vie et dans celle de la communauté. «Messagers», car ce qui est bon doit être partagé et la joie, quand on la partage, se purifie et se multiplie, en devenant vraiment «évangélique».

Comment avez-vous trouvé votre Congrégation dans l’analyse faite par le chapitre? Dans cet exercice de discernement, auquel vous a interpellé la voix de l’Esprit? Un chemin très sûr pour discerner ses appels est de vous mettre à l’écoute dans les diverses périphéries de notre monde. Dans celles-ci sa voix retentit avec une plus grand clarté. Cela est encore plus important pour une congrégation missionnaire comme la vôtre.

Nous sommes en train de célébrer l’Année de la vie consacrée. Pour l’occasion, j’ai envoyé une lettre à toutes les personnes consacrées dans laquelle je les ai invitées à regarder le passé avec gratitude, à vivre le présent avec passion et à embrasser l’avenir avec espérance. Je vous le répète à nouveau. Quand Jésus se trouve au centre de notre vie, nous sommes capables de témoigner et de communiquer la joie de l’Evangile.

«Se rappeler avec reconnaissance du passé» signifie rendre grâce à Dieu pour le témoignage d’un grand nombre de vos frères qui, soutenus par leur foi, ont vécu avec une joie profonde leur vocation, certains jusqu’au martyre. C’est également reconnaître la main miséricordieuse du Seigneur qui, malgré notre faiblesse et notre inconstance, continuer à accomplir des merveilles au milieu de son peuple.

«Vivre le présent avec passion» signifie fonder votre programme missionnaire sur l’esprit de saint Antoine Marie Claret qui, sur son blason épiscopal, plaça comme devise Caritas Christi urget nos. Aimer comme a aimé Jésus doit interpeller chacune de nos options de vie et pastorales.

«Embrasser l’avenir avec espérance» signifie ne pas se laisser prendre par le découragement. Ne pas avoir peur. C’est le Seigneur qui envoie. Tournez toujours votre regard vers ceux qui attendent l’annonce, vers ceux qui ont besoin de son témoignage pour sentir la présence miséricordieuse de Dieu dans leur vie.

Je vous remercie pour votre vie et pour votre travail missionnaire. Faites parvenir, s’il vous plaît, mon salut à tous et à chacun de vos frères, en particulier à ceux qui, en raison de la maladie ou du grand âge, collaborent à présent par leur prière et leur témoignage à la mission de la congrégation. Prenez soin de ceux qui effectuent le processus de formation initial; aidez-les à intérioriser ces valeurs que votre fondateur vous a indiquées comme garantie de fidélité au charisme avec lequel le Seigneur a béni son Eglise à travers lui. Et apportez mon salut également à tous les laïcs avec qui vous partagez votre vie et votre mission.

Comme fondateur, saint Antoine Marie Claret vous a donné un beau nom: «Fils du Cœur de Marie». Laissez toutes les dimensions de votre vie être profondément marquées par cette «cordialité», qui a inspiré à Marie le beau chant du Magnificat; et exprimez la maternité de l’Eglise, mère miséricordieuse, qui ne se lasse jamais d’espérer, d’accompagner et de pardonner. Je vous confie à Marie et je vous bénis. S’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi; car j’en ai besoin.

Catégories

Les archives

Neuvaine  au Cœur  Immaculé  de Marie

Neuvaine au Cœur Immaculé de Marie

Le XXVIème Chapitre Général a adopté cet engagement : « Intensifier la dimension cordimariale de notre spiritualité : confession de Dieu, révolution de la tendresse (Cf. EG 88, 288), espérance des peuples et rêve d’un monde nouveau. Nous pratiquerons avec créativité...

claretian martyrs icon
Clotet Year - Año Clotet
global citizen

Documents – Documentos