HISTOIRE DU TRANSFERT DU SIÈGE DU GOUVERNEMENT GÉNÉRAL DES MISSIONNAIRES CLARÉTAINS À ROME IL Y A 100 ANS

Sep 1, 2022 | Anniversaires, Gouvernement Général

Bien que beaucoup pensent que le transfert du siège du Gouvernement Général des Missionnaires Clarétains à Rome a été décidé lors du Chapitre Général de 1934, après l’élection du nouveau Supérieur Général, le Père Felipe Maroto, en réalité, cette décision capitulaire a été prise lors du Chapitre Général de 1922, dans sa 34ème session, le 2 septembre. Cependant, elle n’a été mise en application qu’en 1934.

Cette proposition du Chapitre Général a été étudiée et votée dans le cadre de l’étude de l’expansion territoriale de la Congrégation et après avoir traité quelques sujets sur l’intérêt de déplacer la présence de la Congrégation vers d’autres lieux, surtout hors d’Espagne et d’Amérique. Après avoir conclu le sujet général, le Chapitre a continué à traiter du siège du Gouvernement Général, en présentant la conclusion suivante : “Le moment semble être arrivé de penser qu’il est opportun de transférer le siège du Gouvernement Général à Rome. Bien que selon les saintes Constitutions, il appartient au Supérieur Général de fixer le siège de son gouvernement, cela ne signifie pas que le Chapitre ne puisse pas exprimer un vote dans le sens de demander le transfert. C’est pourquoi il est demandé au Chapitre d’exprimer son opinion sur le fait que le siège du Gouvernement Général doit être transféré à Rome le plus rapidement possible. Cette conclusion est soutenue par de très bonnes raisons :

  • 1. Cela contribuera plus efficacement à l’expansion de la Congrégation.
  • 2. Elle gagnerait beaucoup de prestige et serait plus appréciée en dehors de l’Espagne, notamment en Amérique.
  • 3. Elle serait plus appréciée dans la Curie Romaine et devant le Pape et obtiendrait plus de grâces et de privilèges.
  • 4. Il semble qu’il n’y ait pas d’obstacle au transfert du siège car les provinces d’Espagne peuvent se développer sans avoir besoin d’avoir le Gouvernement Général en leur sein.
  • 5. Enfin, il apparaît que de nombreuses personnes de la Congrégation aspirent à se déplacer à Rome.

Le Chapitre, considérant la catholicité de notre institut et le fait que les congrégations de quelque importance ont leur siège de gouvernement à Rome, a établi le vote secret ainsi :

Il est demandé au Chapitre d’exprimer son opinion sur l’opportunité de transférer le siège du Gouvernement Général à Rome le plus tôt possible.” Après le dépouillement et constatant qu’il y avait 26 oui contre 4 non, le Chapitre a jugé opportun de transférer le siège du Gouvernement Général à Rome.

12 ans plus tard, au Chapitre Général de 1934, dans la session 32 du 6 avril, la question est reprise car la volonté du Chapitre précédent n’avait pas été exécutée : “A propos du fait que le Révérend Père (Nicolas Garcia) n’a pas transféré sa résidence et la Curie générale à Rome dans le dernier duodénum, malgré le vote du Chapitre Général de 1922, le Révérend Père a expliqué qu’au début, malgré les moyens mis en œuvre pour obtenir une maison, il n’a pas été possible de l’obtenir. La maison actuelle sur la Via Giulia a été achetée en 1925, et il a fallu beaucoup de temps pour persuader les locataires de déménager et la rendre prête à être occupée. Puis vint le changement politique en Espagne, circonstance dans laquelle le Père Général estima qu’il ne devait pas déserter son poste vu la gravité de la situation, fuyant le danger et s’installant à Rome. A l’atmosphère de critique ou de mécontentement qu’il y a eu de la part de certains pour ne pas avoir exécuté le vote du Chapitre Général de 1922, on explique les vraies causes ; sans cela, on se réfère au cas, comme propre du Révérend Père, que certains ont cru qu’ils n’avaient pas de travail à faire à Rome. Concernant la question de droit elle-même, on insinue encore que l’on peut faire valoir la liberté et le droit que la Sainte Constitution accorde au Supérieur Général comme règle et en général. Pourtant, il ne semble pas que l’on puisse argumenter avec une telle fermeté contre le vote et l’avis de tout un Chapitre Général puisque la résidence du Général est ordonnée au bien général de l’Institut, ce qui dans le cas d’un vote a déjà été décidé par le Chapitre Général”.

Enfin, dans cette même session, le Chapitre général a approuvé le transfert à Rome de la Curie du Gouvernement général de la Congrégation, qui a été effectué immédiatement.

Gobierno General 1934 1937 Scaled
Le gouvernement qui a effectué le transfert en 1934.

Catégories

Les archives

Asanteni Sana!

Asanteni Sana!

Nous commençons notre journée du samedi en rendant grâce à Dieu pour le nouveau jour, les frères du Gouvernement Général ont animé la prière du matin qui nous a rappelé la présence de Marie dans notre communauté congrégationnelle. Nous avons abordé diverses questions...

claretian martyrs icon
Clotet Year - Año Clotet
global citizen

Documents – Documentos