L’ouragan “Sandy” rase des communautés à Cuba

Oct 27, 2012 | Community Life, Santiago

Songo, Cuba. Entre le 24 et le 25 octobre, l’ouragan “Sandy” a frappé l’ouest de Cuba et traversé l’île du sud au nord, laissant derrière lui mort et destruction.

 

L’ouragan a, aussi, frappé, d’autres îles comme la Jamaïque, Haïti et la République Dominicaine et se dirige, présentement , vers la Floride, aux États-Unis.

Le P. Miguel l’un de nos frères missionnaires de la communauté de Songo-La Maya (Archidiocèse de Santiago), a réussi a commniquer avec sa soeur et a profité de l’occasion pour nous informer de la situation tragique que vit, présentement, la communauté.

=========================

Permettez-moi de vous envoyer le texte de l’e-mail à ma soeur. Nous n’avons pas d’électricité et nous ne savons pas quand nous l’aurons à nouveau. Je vous raconte quelque faits et verrai de vous envoyer quelques photos. Salutation affectueuses à tous. Nous n’oublierons pas la fête de Saint-Claret 2012! Nos frères de Santiago ont aussi souffert des dommages. Nous n’avons pas, pour le moment, des nouvelles de la communauté de Guantanamo.

Cuba_Sandy_03_W«Chère sœur:

L’ouragan a passé par ici avec toute sa force. Depuis minuit jusqu’à cinq heures du matin. Il a causé beaucoup de dommages. Les champs sont rasés, sans une épi de maïs. Il y a beaucoup de maisons endommagées, les champs ont perdu tous les arbres. L’église de Songo (…) est complètement par terre. Il n’y a que le sol. Les gens prennent tout le bois pour réparer leurs maisons. Ils ont prise aussi d’autres choses (quelques calices, des bancs…). Nous avons réussi à sauver quelques choses: beaucoup… quelque aubes, chasubles et étoles. Les gens étaient en train de les emporter. De l’église, comme je te le dis, ne reste que le sol. La Maya a été très frappée. Je viens de vois, maintenant, quelques familles qu’on a accueillies dans une école. Nous avons accueilli 10 personnes pour qu’elle viennent manger chez nous. C’est un vrai désastre. Nous n’avons pas visiter que Songo.ca les poteaux d’électricité sont par terre et la route est dangereuse à cause des arbres qui y sont tombés.

Nous n’avons pas d’électricité; j’écris avec ce qui me reste dans la batterie de l’ordinateur. Nous allons passer plusieurs jours sans électricité. Songo est dans un état pire que La Maya. Nous verrons quand pourrons-nous restaurer l’église. Cela nous coûtera plus cher que les réparations que nous avions planifiées. Seul Dieu le sait.

Cuba_Sandy_02_WDans les circnstances, nous sommes Nous sommes calmes,malgré tout et nous espérons que tout cela finissra pour le mieux. C’est vrai. Nous trois, nous sommesbien. La maison s’est inondée et l’église (malgréle fait qu’elle est très rCente. Le vent emporta un toit que nous avions mis tout récemment, pour en faire une salle multi-usage; je t’avais parlé un jour. Nous n’avons pas des nouvelles d’autres zones de notre paroisse, plus dans les montagnes (comme celle du II Frente), ni de Baltoni. Nous criagnons le pire.

Je t’écris très rapidement pour écnomiser, autant que possible, la batterie. Je vaux seulement que tu saches que nous sommes bien et que tu fases une chaîne de prières pour tous ces gens qui souffent dans une zone si frappée. Le téléphone mobile (cellulaire)est à la veille de finir sa batterie. L’autre téléphone sur tablefonctionne de temps à autre (…) »

Catégories

Les archives

Accompagnement d’émigrants hispanophones en Suisse depuis 1957

Accompagnement d’émigrants hispanophones en Suisse depuis 1957

La mission clarétaine de Zurich accompagne les communautés hispanophones de la ville dans la foi depuis plus de soixante ans. La communauté est actuellement composée des Pères Pedro Gil (supérieur local), Juan Carlos Rodríguez (directeur de mission) et Jesús Antonio...

claretian martyrs icon
Clotet Year - Año Clotet
global citizen

Documents – Documentos