XXVI Chapitre Général. Des racines aux frontières (20 Août 2021)

Août 21, 2021 | Chapitres Généraux, La Congrégation, Table d'affichage, XXVI Chapitre Général

Nemi. Italie. 20 août 2021. Hier, nous avons été visités par la pluie ; aujourd’hui, nous nous levons avec une brise fraîche qui monte du lac. Le Saint Sacrement est exposé dès l’aube du jour et la journée commence à genoux devant le Mystère.

Aujourd’hui, notre liturgie est animée par les frères présents au Chapitre qui travaillent dans le domaine des publications, des instituts théologiques de vie consacrée et du service des communications. Ceux qui mettent la Parole en mots. De leur main, nous rencontrons dans l’Eucharistie la vie, l’œuvre et la prédication de saint Bernard, pasteur et médecin, dont nous faisons mémoire aujourd’hui dans l’Église. Un homme immense qui a rempli de sa personnalité les premières décennies du XIIe siècle, un maître pour la vie consacrée de tous les temps. Nous nous souvenons de son audace dans la réforme ecclésiale à travers l’Ordre cistercien et de son enracinement permanent dans le Seigneur, dont il disait : Jésus-Christ seul est “miel sur les lèvres, chant dans l’oreille, joie dans le cœur”. Et, avec lui, nous demandons au Seigneur la grâce de vivre comme si nous allions mourir demain et de construire comme si nous allions rester pendant mille ans.

La journée est consacrée au partage en petits groupes et en sessions plénières sur des accents et des questions soulevées par le premier processus de transformation dans lequel la Congrégation s’est engagée. Nous avons souligné à haute voix les graines de vie que nous avons découvertes, tout en pointant les mauvaises herbes qui bloquent les chemins, les mauvaises herbes qui harcèlent les champs de blé. Le dialogue s’est fait également avec les conseillers du gouvernement général qui ont veillé au fil des ans au bon déroulement de ce processus : le frère Carlos Verga, le père Artur Teixeira et le père Henry Omonisaye. Petit à petit, le travail de la communauté capitulaire s’intensifie et les dialogues se nouent non seulement en personne à Nemi, mais aussi avec ceux qui sont encore en quarantaine ou qui préparent leur voyage. Cet après-midi encore, deux confrères sont arrivés à Rome en provenance d’Inde, qui resteront en isolement par précaution mais dont nous nous sentons déjà un peu plus proches.

La journée se termine par une prière d’action de grâce pour la vie donnée dans les apostolats des publications, de l’accompagnement de la vie religieuse et des communications animée àt Alberto Rossa, José Cristo Rey García Paredes et Mario Kevin Armijo. A partir d’eux, la prière s’étend au monde entier. Nous savons que de nombreux Clarétains et amis ont les yeux fixés sur Nemi ces jours-ci : nous sommes reconnaissants pour leurs messages et nous ressentons le soutien de leur intercession. Nous avons aussi le cœur fixé sur chaque clarétain et sur les réalités qui sont vécues dans chaque coin de la terre. Nous prions pour tous, en particulier pour ceux qui souffrent le plus en ce moment, comme nos frères en Haïti et en Afghanistan. Le Frère Josep Jo Estrada, le P. Josep Codina Farrés (tous deux appartenant à Sanctus Paulus) et le Frère Richard Allen Suttle (originaire des Etats-Unis d’Amérique et attaché à Indonésie-Timor Leste) ont été rappelés auprès du Père. Que le Seigneur leur ouvre les portes de son Royaume et qu’ils trouvent la consolation du Cœur de Marie, notre étoile dans toutes les tempêtes : ” Si elle te soutient, tu ne tombes pas ; si elle te protège, tu n’as pas à craindre ; si elle te guide, tu ne te lasses pas ; si elle t’est favorable, tu atteindras le but ” (Saint Bernard).

 

[envira-gallery id=”103325″]

Catégories

Les archives

claretian martyrs icon
Clotet Year - Año Clotet
global citizen

Documents – Documentos