LE CONSEIL DE LA JEUNESSE DU NORD-EST DECERNE UN PRIX DE LA PAIX À L’ÉVÊQUE CATHOLIQUE DU DIOCESE DE BAUCHI

Juil 1, 2018 | ACLA, Cardinaux et évêques, Clarétains aujourd’hui, Nouvelles ecclésiastiques

Bauchi, Nigéria. Le Conseil de la Jeunesse du Nord-Est du Nigeria (COJNEN) a décerné un prix de l’icône de la paix et du renforcement de la nation à l’évêque du diocèse catholique de Bauchi pour son rôle dans le développement de la jeunesse à travers le pays.

Mgr Hilary Dachelem, CMF, a reçu le prix dans les locaux du Secrétariat de la cathédrale St. Jean de Bauchi. Le CMF a apprécié le prix COJNEN et il les a appelés à devenir des agents de la paix.

“J’apprécie vraiment ce geste de votre part. Au fond, je suis un jeune homme et je vous soutiens à 100% en tant que vous représentez la justice, la paix, le patriotisme et l’amour des gens indépendamment de leur croyance, de leur région, de leur tribu ou de leur appartenance religieuse. J’aime tellement les jeunes. Imaginez un pays sans jeunes! Les jeunes constituent les garants de la nation. Par conséquent, je vous demande de vous réveiller et réclamer vos droits. Pas d’une manière violente mais sous une forme non-violente comme Martin Luther King Jr et Mahatma Ghandi l’ont fait respectivement aux Etats-Unis et en Inde », a-t-il déclaré.

Il a présenté ses excuses à la jeunesse pour son oubli lors de la prise de décisions des affaires dans le pays.

“Au nom du gouvernement, des anciens et des parties présentes au Nigeria, je tiens à présenter mes excuses sans réserve à la jeunesse, non seulement celle du Nord-Est mais de tout le Nigeria en général. Nous ne vous avons pas donné l’entourage propice pour prospérer et actualiser vos potentiels et vos rêves “.

Il les a appelé à sortir des sentiers battus et à ne pas attendre les emplois à cols blancs, mais à être autonomes.

Il les a exhortés à étudier les politiques de la jeunesse pour une meilleure gouvernance en leur disant: “Si vous lisez le contenu des politiques de la jeunesse au Nigeria, vous serez étonné des idées merveilleuses qu’elles contiennent. Et si elles sont mises en œuvre, une année suffit pour transformer le Nigeria en terre de nos rêves. » Il a noté que pour que les jeunes et la nation puissent surmonter les défis qui affligent le pays, ils doivent éviter les trois maux du racisme, du tribalisme et d’extrémisme religieux.

“Le nouveau Nigéria de nos rêves devrait transcender au-delà de ces tueurs de la nation – le racisme, le tribalisme et le fondamentalisme religieux. La race, la tribu et la religion ne sont pas mauvaises en elles-mêmes. Elles ne deviennent mauvaises que lorsque nous abusons d’elles pour nos objectifs égoïstes ou que nous nous abandonnons à nos passions égoïstes. “

Il les a exhortés à embrasser l’amour car la haine n’a pas donné de résultats positifs depuis la naissance du Nigeria il y a 57 ans “Puisque la haine n’a pas changé notre nation pour le mieux pendant ces 57 ou 58 années d’existence en tant que nation indépendante, pourquoi n’essayons-nous pas l’amour et aussi patienter pendant 57 ou 58 ans “? A-t-il demandé.

Plus tôt dans ses remarques, le président, le camarade Aaron Aliyu, a déclaré que l’attribution du prix a été conçue pour honorer Mgr Hilary considérant ses nombreuses contributions qui ont eu un impact positif sur la vie des jeunes et qui est un modèle pour eux, ajoutant que le choix de l’évêque Hilary est motivé par son travail assidu avec les jeunes indépendamment de leur tribu et de leur religion.

“L’évêque Hilary Dachelem CMF n’est pas seulement un mentor et un modèle, mais aussi une personnalité pleine d’intégrité, de transparence et de crainte de Dieu, une personnalité qui certainement représentera pendant longtemps une lumière au bout du tunnel.”

Il a déclaré que le COJNEN est le principal organe de coordination des jeunes dans six États des États du Nord-Est avec une vision commune d’orientation des jeunes pour la bonne gouvernance et la coexistence pacifique au Nigeria. Il a défini l’évêque comme un père, un ami, une icône, un colosse, un pilier et un représentant naturel de la foi chrétienne. Il a également félicité Mgr Dachelem pour avoir montré une face plus amicale aux jeunes et une attention plus humaine pour ceux qui viennent à sa rencontre, ajoutant qu’il représentait un style de leadership chrétien nationaliste inégalé qui a redonné espoir aux jeunes en tant que leaders de demain en ce moment où la jeunesse Nigériane fait face presqu’à une relégation sur le plan national des affaires.

 

Catégories

Les archives

Un Claretáin inspire un roman

Un Claretáin inspire un roman

Un roman écrit par le Colombien Héctor Abad, auteur de romans connus tels que "El olvido que seremos", vient de paraître en octobre. Le titre de ce dernier roman est "Salvo mi corazón, todo está bien" (Sauf mon cœur, tout va bien). Un roman sur les prêtres écrit par...

claretian martyrs icon
Clotet Year - Año Clotet
global citizen

Documents – Documentos