Les Clarétains du Nigéria entament leur année jubilaire en beauté

Nov 2, 2022 | Anniversaires, East Nigeria

New Owerri, Nigeria.” Aujourd’hui commence une grande œuvre “, c’est par ces mots de saint Antoine-Marie Claret aux cinq prêtres réunis autour de lui dans une petite salle du Séminaire de Vic, le 16 juillet 1849, que commence la vie de la Congrégation des Fils Missionnaires du Cœur Immaculé de Marie, (Missionnaires Clarétains). L’initiative d’Antoine Claret n’était pas un coup de tête. Il avait réfléchi à un moment opportun, tout d’abord pour préparer des prêtres à la prédication de l’Évangile, puis pour être avec ceux à qui le Seigneur avait donné le même esprit afin qu’ensemble ils puissent faire ce qu’il ne pouvait pas faire seul. Claret s’est rendu compte que les gens avaient besoin d’être évangélisés et qu’il n’y avait pas assez de prêtres, préparés et zélés pour cette mission.

Comme Antoine Claret, le très révérend père Christian Mary Ihedoro, le “fondateur des Clarétains du Nigéria”, racontait habituellement avec un certain sentiment de nostalgie comment il transportait tous les membres de la Congrégation au Nigéria dans un wagon Peugeot 404. Aujourd’hui, il faudrait plus de six bus de luxe pour transporter les Clarétains nigérians. Après son ordination, le Père Ihedoro, qui a passé la première partie de son sacerdoce en Espagne, en Angleterre et en Guinée équatoriale, est retourné au Nigeria en juillet 1970, après la guerre Nigeria-Biafra. C’est au cours de cette visite qu’il a perdu ses documents de voyage et qu’il n’a pas pu retourner à Malabo, en Guinée équatoriale. Ce fut le felix culpa qui donna naissance aux Clarétains du Nigéria en 1973.

Le dimanche 30 octobre 2022 a marqué la célébration de la Journée de la Famille Clarétaine et le début des célébrations du Jubilé d’Or des Clarétains au Nigeria. La célébration du jour a commencé par une célébration eucharistique présidée par le Supérieur Provincial de la Province de l’Est du Nigéria, le Très Révérend Père Nathaniel Eke, CMF, à la Paroisse St Anthony Mary Claret, Area ‘A’, New Owerri, Imo State. Dans son homélie, le Supérieur Provincial a remercié Dieu pour la présence des Clarétains au Nigeria depuis près de 50 ans. Basant sa réflexion sur la rencontre de Zacchaeus avec Jésus, le Père Eke a déclaré que,

“Dieu s’intéresse à notre conversion et nous devons chercher et désirer voir Jésus comme Zachée l’a fait. Tout comme le Fils de l’Homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu, saint Antoine Claret désirait sauver les âmes. Claret croyait que chaque âme méritait d’être rachetée et, à ce titre, il était prêt à se tenir aux portes de l’enfer pour empêcher quiconque de souffrir des douleurs de l’enfer”.

Le Supérieur Provincial a continué, “cette mission de ramener les âmes à Dieu, les Clarétains continuent à la faire aujourd’hui dans le monde entier. Aujourd’hui, les Clarétains travaillent sur les cinq continents avec près de 3000 membres, 24 évêques, 2233 prêtres, 114 frères et étudiants en formation. La Famille Clarétaine, composée d’Instituts de Vie Consacrée, de Sociétés de Vie Apostolique et d’Associations de Fidèles, partageant la source charismatique de Saint Antoine Marie Claret, est en expansion dans le monde entier”. La messe a été concélébrée par 13 prêtres clarétains. La présence visible des étudiants clarétains, des Religieuses de Marie Immaculée (Sœurs Clarétaines), des Sœurs Missionnaires de Marie Immaculée, des laïcs clarétains et des paroissiens de la Paroisse de Saint Antoine Marie Claret et d’autres paroisses voisines où travaillent les Clarétains, ainsi que des étudiants des écoles clarétaines, a donné un mélange coloré à la célébration.

Les points forts de la célébration en lever de rideau ont été l’excursion historique des Clarétains au Nigéria, racontée par l’un des premiers fruits des Clarétains au Nigéria, le Très Révérend Père (Prof.) Izu Marcel Onyeocha, CMF. Il a raconté avec des sentiments mélangés de nostalgie et de gratitude l’histoire des Clarétains au Nigeria de 1973 à aujourd’hui. Le Supérieur Provincial a dévoilé le logo du Jubilé, qui a été conçu par un étudiant clarétain, Paschal Meke, CMF. Il a ensuite déclaré ouverte l’année jubilaire avec le thème : “Cinquante ans de présence clarétaine au Nigeria : Enracinés et audacieux”. La prière du Jubilé a été prononcée, et le chœur de la paroisse St. Anthony Mary Claret a donné une belle interprétation de l’hymne du Jubilé – “See, Lord I Have Come” composé par le Révérend Père Rowland Onyenali, CMF.

A la fin de la célébration Eucharistique, les Clarétains et leurs collaborateurs ont été divertis par un large éventail d’activités sociales.

Le début des célébrations du Jubilé a été fait simultanément dans les postes de mission des Clarétains nigérians au Tchad, au Ghana, à Enugu, à Lagos, à Abuja et au Nord du Nigeria.

Catégories

Les archives

claretian martyrs icon
Clotet Year - Año Clotet
global citizen

Documents – Documentos