MESSAGE DE NOËL, 2017

Déc 23, 2017 | Table d'affichage

À l’approche du Noël, 2017, approfondissons, avec joie et espérance, notre compréhension du mystère de l’incarnation avec un cœur contemplatif formé dans la forge du Cœur de Marie. N’existe pas aucune de meilleure préparation que celle qu’elle disposa dans son Cœur Immaculé afin que la Parole se fît chair et habitait parmi nous. Notre cœur missionnaire a besoin de la sensibilité du Cœur de Marie pour accueillir la Parole de Dieu et se convertir en témoin et messager de la joie de l’Évangile.

L’événement de l’incarnation bouleverse les priorités et intérêts humain et il nous invite à réaliser un changement de sens dans ce cheminement qui nous conduit d’une façon imprudente vers l’auto. Agrandissement humain et la gloire personnelle. Au XXV Chapitre Général nous décidâmes devenir une Congrégation « en sortie » (MS 68). L’incarnation constitue la clé pour comprendre ce que signifie « en sortie ». L’amour auto-vidé de la Trinité constitue la source de « Dieu en sortie » en « prenant la condition d’esclave, se faisant semblable aux hommes » (Philippiens 2, 6-7). Tandis que le refus humain poussa le couple de Nazareth dans le coin d’une étable à Bethléem, les bêtes et les autres animaux s’écartèrent pour la réalisation de la naissance du bébé. Même les étoiles guidèrent les mages qui cherchaient parvenir à la crèche aux périphéries de Bethléem afin d’adorer le nouveau-né Prince de la Paix. De fait, le plus grand événement de notre histoire a lieu en harmonie et coopération cosmique !

Noël est la célébration du premier envoi. le terrain de chaque envoi missionnaire dans l’Église. L’envoi du Fils de Dieu et son devenir un parmi nous ont transformé notre histoire humaine. Nos missionnaires se trouvant à différentes périphéries sont capables d’accepter les demandes d’inculturation et entrer dans la vie des personnes faisant présente la dynamique de l’incarnation dans leurs vies et leur mission. La célébration de Noël devient réelle lorsque grandit la joie et l’espoir parmi les gens, lorsque les missionnaires arrivent à ces périphéries géographiques et existentielles de la souffrance humaine. À Noël je pense à nos missionnaires porteurs de joie et d’espérance aux différents coins du monde au milieu des difficultés. Eux ils ont laissé leurs foyers pour être présents là où Dieu veut un Noël. En effet, un missionnaire fait sienne la réponse du Fils de Dieu lors de son envoi : « Me voici, envois-moi » (Si 6,8).

Il n’y a pas de Noël si nous demeurons enfermés dans nos zones de confort et nous nous accrochons à nos petits cercles sociaux. Oint par l’Esprit Saint , un missionnaire va en sortie afin de partager un foyer avec ceux se trouvant sans foyer et ceux privés de leur dignité et leur valeur en tant que fils de Dieu. J’espère que Noël de cette année-ci nous pousse à constater la souffrance de nos frères et sœurs qui nous entourent avec le cœur de Dieu. Renouvelons notre disponibilité missionnaire afin d’être envoyés en mission avec les sentiments du Fils , Emmanuel , Dieu –avec- nous.

Je souhaite à toute la Famille Clarétaine, amis et collaborateurs un Noël très joyeux suivi d’un Nouvel An plein de grâce !

 

Mathew Vattamattam cmf

Supérieur Général

Catégories

Les archives

L’AUDACE DE PÂQUES

L’AUDACE DE PÂQUES

Notre récent 26ème Chapitre Général nous invite à être "enracinés dans le Christ et audacieux dans la mission ! Nous rêvons d'une Congrégation pèlerine, enracinée dans la foi en Jésus-Christ et dans la spiritualité clarétaine"(QC 43). Pâques nous rappelle le fondement...

claretian martyrs icon
Clotet Year - Año Clotet
global citizen

Documents – Documentos