Claretianum, 50 ans pour la Vie Consacrée

Nov 26, 2021 | Anniversaires, Claretianum, Instituts de Vie Consacrée, Maisons Générales, Pastorale Éducative

Rome, Italie. L’Institut Claretianum de théologie de la vie religieuse a été créé par décret de la Congrégation pour l’éducation catholique le 6 juin 1971. C’était le premier Institut avec une telle spécialisation dans l’Église. Mais l’initiative est venue de bien plus tôt. Le Chapitre général de 1934 avait décidé d’ouvrir un Collège international à Rome. L’année suivante commençait, dans des temps difficiles, la crise économique de 1929 non surmontée, la guerre civile espagnole et la deuxième guerre mondiale. Une fois la Seconde Guerre mondiale terminée, le Chapitre général de 1949 a renouvelé l’objectif. C’est le Révérend Peter Schweiger qui réussit à inaugurer le bâtiment de la Via Aurelia et à démarrer la première année académique le 15 octobre 1959. Quatre ans plus tard, le 22 août 1963, l’Institut fut rattaché à la Faculté de théologie de l’Université du Latran. Il était en mesure de délivrer une licence et un diplôme de théologie.

Après le Concile Vatican II, la réforme des études a été promulguée avec le document Normae quaedam (1968). Il a imposé de déterminer la Licence en Théologie et il a été décidé d’assumer la spécialité en Vie Religieuse. Le décret de création (1971) a accepté la demande présentée par le Révérend Père Antonio Leghisa. Les degrés de Licencié et de Doctorat ont pu être obtenus. Une concélébration solennelle, présidée par le cardinal Arcadio Mª Larraona, a marqué la cérémonie d’ouverture le 24 octobre 1972. Vingt professeurs clarétains formaient le corps professoral, avec le directeur P. Alois Hornung, auxquels s’ajoutaient cinq religieux d’autres congrégations et un psychologue laïc. Actuellement, seuls dix professeurs sont clarétains, dont sept de la communauté qui dessert le Centre. Sur un total de 48, les enseignants externes sont la majorité absolue. Ce fait a toujours été considéré comme une mission partagée, reflétant la pluralité culturelle et l’appartenance.

Certaines données confirment cette réalité. Les groupes qui sont passés par l’Institut sont au nombre de 323 : des anciens ordres aux nouvelles formes de vie consacrée. Les nations d’origine sont au nombre de 103, provenant des cinq continents. Les inscrits à l’Année académique étaient 6.503 ; au Cours annuel, 6.994. La plupart de nos diplômés occupent des postes de formation ou de gouvernement. Il y a un bon nombre de Supérieurs généraux, quelques évêques missionnaires et d’autres postes ecclésiastiques, le plus récent étant celui de João Gutemberg Sampaio fms, secrétaire exécutif du Réseau ecclésial pan-amazonien.

Pour l’année académique 1987-88, le père Gustavo Alonso et le directeur, le père José Rovira, ont pris la décision courageuse de réintégrer le Claretianum dans le bâtiment de la Via Aurelia. En quittant le centre pour la périphérie, le nombre d’étudiants a augmenté. En 1996, le directeur, le père Matias Augé, obtient le changement de nom en Institut de théologie de la vie consacrée. L’offre académique a également été élargie. Sur proposition du directeur, le père Santiago Mª González Silva, la Congrégation pour l’éducation catholique a approuvé l’octroi d’un master en théologie de la vie consacrée (2003) et d’un master en administration ecclésiastique (2005). Un centre d’écoute avec soins psychologiques a été promu par le directeur, le père Jesús Mª Alday.

Malgré sa petite taille, dans le contexte universitaire romain, le Claretianum est considéré comme une référence dans son domaine. Le directeur, le père Matías Augé, a participé au Synode sur la vie consacrée (1994). Les deux premières sous-secrétaires de la Congrégation pour la vie consacrée, Sœur Enrica Rosanna fma et Sœur Nicla Spezzati asc, ont été nommées professeurs à l’Institut. Parmi les professeurs se trouvent six consulteurs de la même Congrégation. De l’Exhortation Vita Consecrata (1996) aux orientations Pour un vin nouveau des outres neuves (2017), elles ont collaboré à ces documents. Les semaines de la vie consacrée, à l’approche de Noël, sont une tribune prestigieuse qui fixe chaque année l’agenda de nombreuses communautés romaines.

Il y a 25 ans, le cardinal Aquilino Bocos soulignait comme notes caractéristiques du Claretianum ” l’ecclésialité, l’attention aux signes des temps et son engagement à maintenir l’étude de la vie consacrée au niveau universitaire. ” Actuellement, sous la direction du Père Xabier Larrañaga, en remplacement complet du groupe fondateur, toutes les possibilités restent ouvertes. Comme l’a écrit le révérend Mathew Vattamattam : “Nous espérons que ce sera un temps de service missionnaire renouvelé et meilleur pour les consacrés. Le point clé sera toujours le dévouement convaincu à cette mission.

Santiago Mª González Silva, cmf

Catégories

Les archives

Le Jubilé d’or de Claretianum s’achève

Le Jubilé d’or de Claretianum s’achève

Rome, Italie. Le mardi 31 mai 2022, fête de la Visitation de Marie à Élisabeth, Claretianum - Institut de théologie de la vie consacrée (ITVC) à Rome a conclu la célébration du Jubilé d'or de sa fondation par une célébration eucharistique présidée par son Éminence, le...

claretian martyrs icon
Clotet Year - Año Clotet
global citizen

Documents – Documentos